LA MUE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LA MUE

Message par leporcq rémi le Mer 19 Aoû - 18:09

La mue dépend :
- De la race du pigeon.
Certaines races muent plus précocement ou plus tardivement que d'autres. L'amateur doit donc connaitre les origines de ses pigeons.

- De l'age du pigeon, donc du moment de sa naissance.
Exemple : Ie  hâtif  muera toutes ses plumes de recouvrement sans perdre une seule de ses primaires tandis que le jeune de la fin du premier trimestre de l’année muera d'abord ses primaires et les plumes de recouvrement en juillet, presque comme un vieux.

- De la santé du voilier.
Un pigeon en bonne santé muera normalement et harmonieusement. Un pigeon en mauvaise condition physique peut ne pas muer ou arrêter sa mue ou muer anormalement.

- De l'environnement.
De deux pigeons ayant Ie même age, il est certain que celui se  trouvant dans un colombier chaud, sec, bien aere et bien expose muera mieux et plus vite que celui vivant dans une volière froide et humide.

- Du genre de vie du pigeon.
La vie saine, au grand air ou avec volées régulières, favorisera Ie bon déroulement de la mue. Le pigeon enferme toute la journée dans un colombier. Sombre aura toujours du retard.
Considérations générales sur un processus éminemment variable
Le pigeon mue toute sa vie et toute l'année. Si nous attachons beaucoup d'importance la mue des grandes plumes, il faut savoir que toutes les autres se renouvellent aussi et qu'il est toujours souhaitable d'en retrouver des petites ou du duvet dans Ie casier.
Les pigeons muent toute l'année sauf pendant qu'ils élèvent leurs jeunes. Le processus s'arrête donc en fin de couvaison pour reprendre quand les jeunes sont « a graines ». Dans ce cas, les parents peuvent rattraper leur retard en muant plus rapidement des que leurs jeunes sont élevés.
Exemple : une plume est à peine fleurie qu'une autre tombe.
Plus la saison s'avance, plus la chute des rémiges s'accélère surtout chez les jeunes.
Normalement, la mue est symétrique. Quand une plume tombe. À droit, son homologue de gauche tombe aussi et vice-versa. Parfois, chez les veufs et surtout pour les rémiges, il peut y avoir des écarts de plusieurs jours.

Certains pigeons ont des mues tout à fait farfelues. Exemple : arrive a ça 7° ou  8e  plume, il remue sa première une seconde fois.
Pour ne pas gêner les beaux concours, il vaut mieux que la grande mue commence tard, se déroule vite et s'accomplisse totalement.
Les rémiges primaires
La mue est normalement symétrique sauf chez les veufs où il peut y avoir un décalage de plusieurs jours.
Les rémiges primaires sont de toute première importance pour Ie vol des veufs. II faut donc parfaitement bien contrôler la mue de ces plumes.
Elle se déroule suivant les chiffres notes sur Ie schéma, c'est-à-dire du centre de l'aile vers l'extérieur.
La deuxième rémige tombe lorsque la première est à mi-hauteur. II faut environ 15 jours pour qu'une plume nouvellement  muee atteigne son plein épanouissement.
On dit ... Que la mue rend Ie pigeon plus calme, moins nerveux, plus apathique. Cet état varie d'un voilier à l'autre. II est donc utile d'observer vos voyageurs
D'années en année et de noter leur comportement au moment de la mue afin d'en tenir compte les années suivantes. Mais attention, chaque pigeon réagit différemment ; c'est donc toujours un cas d'espèce.
Les premières rémiges peuvent parfois tomber deux fois au cours de la même année (pigeons en sur-sante ).
La saison des concours se termine pour un veuf lorsqu'il commence à muer ses plumes de combat (8-9-10).
Comment accélérer ou retarder la mue des rémiges primaires ?

Accélérer
II n'y a pas de technique spéciale pour accélérer la mue d'un pigeon. Seul un état de santé irréprochable pourra favoriser Ie déroulement optimal de la mue. Les bains forcent, chauds ( 30°C) et répètes, peuvent accélérer la mue de toutes les plumes (surtout les petites) tantôt régulièrement, tantôt anarchiquement. II faut donc employer cette technique avec prudence afin de ne pas « dégarnir » trop vite vos veufs en pleine saison sportive.

Retarder
Seul' élevage arrête la mue. Celle-ci cesse  des que les pipant ec1osent. Elle ne reprendra que 15 jours à 3 semaines plus tard.
Exemple : si la 5" rémige primaire tombe en fin de couvaison, la grande mue sera, de par l'élevage, retardée de  3. Semaines.

Schéma du rythme de la mue ;
En fonction de la mue des rémiges primaires Lorsque la 7" rémige primaire tombe, la queue commence à muer.
Lorsque les 6 ° rémige primaire tombe, l’arrière-aile  commence sa mue. Lorsque la 5" rémige primaire tombe, la grande mue débute (sauvent à  la mi ou a la fin juillet)
Lorsque  la 3c rémige primaire tombe, les plumes de couverture, les tectrices commencent a muer.

Mue des rémiges secondaires
Lorsque la 6" rémige primaire tombe, la mue des rémiges secondaires commence.

La mue de  l’arrière-aile est souvent capricieuse :
- certains voiliers la renouvellent complètement chaque année ;
- d'autres, 1 ou 2 plumes une années et toute l' arrière-aile l’année suivante.

II n'y a donc aucune règle  générale pour la mue de ces rémiges secondaires et l’état de sante du pigeon n'est pas nécessairement responsable de ces variantes. La mue de l' arrière-aile ne semble d'ailleurs avoir aucune influence sur Ie rendement sportif.
avatar
leporcq rémi
Admin
Admin

Messages : 272
Date d'inscription : 07/10/2014
Age : 57
Localisation : jeumont

http://sottobanca.forum-officiel.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum