La ponte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La ponte

Message par leporcq rémi le Mar 26 Jan - 19:51

Le couple formé, monsieur et madame prépare leur nid d'amour fait de brindille de paille, de plumes et de feuilles morte.Environt 48 h à 72 h aprés madame pond son premier oeuf puis le deuxiéme 48h aprés le premier. Monsieur et Madame couvent alternativement : madame,le matin et le soir;monsieur , l'après midi.La durée de couvaison est de 18 jours à 19jours à partir du premier oeuf.
L'éleveur n'a pas grand chose à faire pour l'instant, il doit surveiller la condition de propreté des oeufs(décoler les fiendes qui pourait avoir souiller les coquilles).
Il peut également au bout de 5 à 6 jours avoir une idée de l'avancement de la couvaison en présentant l'œuf devant une source de lumière. (mirer les oeufs avec un mir-oeufs ou une lampe de poche),si les oeufs sont bon vous vérez un point noir d'où parte des filaments sangain,par contre si vous ne constatez rien il est inutile de les laisser couver plus longtemps.Il faut pour cela connaitre et noté correctement les dates de ponte de vos pigeons.



Petit conseil :
pour passer les oeufs, (des pigeons trops gros, pour couver, ayant un bec tros petit pour nourrire ou aprés la perte d'un des deux reproducteurs) les oeufs passés doivent avoir été pondus au maximum deux jours avant à deux jours après les oeufs de l'adoptant.

L'ECLOSION:
Au bout de ces 18 à 19 jours de "couvage", les pigeonneaux préparent eux-mêmes leur naissance en "becquetant" la coquille de leur oeuf grâce à une petite excroissance qu'ils possèdent sur leur bec.



Quand ils sortent de l'œuf, ils sont aveugles, très fragiles et incapables de se déplacer. Ils ne portent qu'un fin duvet jaunâtre, inutile contre le froid. Les parents continuent donc de les garder au chaud.



A la naissance, les parents gavent leurs petits d'un lait blanc et épais produit par le jabot. Ce lait (pape) est très nourrissant, car d'un jour à l'autre, le pigeonneau double et triple son poids et son volume. (C'est ce que produit le jabot des pigeons, mâle et femelle, depuis la naissance de leurs jeunes au 18ejour pendant une semaine environ. Nommé aussi "lait de pigeon" il a plutôt l'aspect de lait caillé,(ils ne contiennent que 72 à 75% environ d'eau).
La pape est la production spécifique de glandes du jabot des pigeons mâle et femelle.
Ceci implique un certain nombre de lois d'abord le lait est produit à un moment déterminé du cycle de la reproduction normale ensuite la composition chimique de ce lait, relativement fixe n'a aucun rapport direct avec la ration absorbée par les éleveurs. C'est l'organisme qui puise le nécessaire sur lui même pour former la pape.
A partir du 8e jour du couvage, la paroi du jabot commence à s'épaissir, à se congestionner, les glandes qui tapissent les parties latérales du jabot évoluent peu à peu pour devenir aptes à former le lait au terme de l'incubation.
Ces glandes sont aptes à produire le "lait de pigeon" à partir du 16e jour de l'incubation. Mais cela ne suffit pas. Comme un moteur, il faut l'étincelle pour que cela se mette à fonctionner. Le déclenchement de la production du lait est d'ordre nerveux : il faut que les couveurs sentent sous eux le pigeonneau remuer dans l'oeuf et le bécher.
(Se lait de jabot n'a jamais pu être reconstitué artificiellement, il est donc trés difficile voir impossible de sauver des pigeonneaux de 1 jour).


Les yeux s'ouvrent le quatrième jour.
Dès le sixième jour, les parents commencent à incorporer des graines broyées au lait du jabot. Les plumes commencent à pousser. Après 15 jours, Le pigeonnier résonne de leurs cris à l'approche des parents et l'activité y est débordante. Les pigeonneaux reçoivent une alimentation solide depuis une semaine à peine, et il faut veiller à ce que les parents aient assez d'eau et en donnent aux jeunes.

jeunes de 15j


jeunes de 20j


une fois les pigeonneaux âgé de 15 jours il faut les déplacé dans la 2 ème caisse de reproduction. La première caisse étant libre se qui permettra à madame de répondre car la 2ème ponte s'effectue quinze à seize jours après l'éclosion de la première couvais.

A 5 à 6 jours, il est temps de baguer les pigeonneaux. On y procède en glissant la bague au dessus des trois premiers doigts du pied gauche, .puis le long de la patte jusqu’au dessus de l'orteil arrière. L'opération nécessite une main ferme mais délicate. Ceci facilitera le travail de l'éleveur pour savoir l'âge son pigeonneau et le moment propice pour son accouplement.


Petit conseil :

Pour faciliter l'éclosion de vos oeufs vous pouvez l'avant dernier jour de couvaison c'est à dire le 16 ème jour humidifier les oeufs avec une éponge tiède.


Dernière édition par leporcq rémi le Mar 26 Jan - 19:55, édité 1 fois
avatar
leporcq rémi
Admin
Admin

Messages : 285
Date d'inscription : 07/10/2014
Age : 58
Localisation : jeumont

http://sottobanca.forum-officiel.com

Revenir en haut Aller en bas

Le sevrage:

Message par leporcq rémi le Mar 26 Jan - 19:53

Le sevrage constitue l'étape suivante : elle se pratique du vingt cinquième jour pour les voyageuret vers le 28 ème au 29ème jour pour les pigeons de chair.
Commencez aussitôt que les pigeonneaux affirment clairement leur indépendance. Ils s'écarteront un peu du nid, tout en continuant à quémander leur nourriture auprès de leurs parents fatigués. C'est à ce moment que la troisième partie du pigeonnier devient pleinement utilisable. Transférez-y tous les jeunes qui sont prêts. Donnez-leur un mélange alimentaire composé de graines de taille modérée, c'est-à-dire sans haricots. Ajoutez-y beaucoup d'eau.
Redoublez de vigilance pour voir quels oiseaux retardent et n'absorbent pas assez de nourriture. Le test le plus sûr consiste à tâter leur jabot en fin de journée. Il faudra nourrir par la force ceux qui sont sous-alimentés: il suffit de maintenir le bec ouvert entre le pouce et l'index et d'introduire les graines une à une. Il est bon de laisser tremper la. nourriture. à l'avance, ce qui l'attendrit et facilite la digestion. .Une vieille méthode consiste à mettre soi-même les graines en bouche pour les attendrir. Pour apprendre à boire aux oisillons, il suffit de leur tremper la tête dans l'abreuvoir.
avatar
leporcq rémi
Admin
Admin

Messages : 285
Date d'inscription : 07/10/2014
Age : 58
Localisation : jeumont

http://sottobanca.forum-officiel.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum