Le standard :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le standard :

Message par leporcq rémi le Lun 15 Juin - 11:45

Le standard : « Toutes les couleurs bien définies sont admises. Les plus courantes sont le chamois, le rouge, le noir, le bleu barré noir ; mais l’on rencontre également des argentés, des arlequins, des blancs, des rouges cendrés barrés, des jaunes cendrés barrés, des papillotés … On recherche des plumages brillants et nets, sans traces de plombage sur le croupion et aux sous-caudales en particulier chez les rouges et les chamois ».

Le Sottobanca français est classé parmi les pigeons de forme. L’évaluation de la couleur représente un maximum de 10 points sur une échelle des valeurs en comprenant 100. Cet aspect du pigeon ne doit toutefois pas être négligé. La parure ne définit pas un sujet mais elle contribue, notamment aux yeux des profanes à le rendre ou non agréable au regard. Pour un éleveur averti, à forme et structure équivalentes, la composition et la finesse  de la couleur de deux sujets d’une même variété détermineront  son choix.          
Le standard du Sottobanca français, revu et corrigé, est relativement souple quant à l’acceptation des variétés. En effet, « toutes les couleurs bien définies sont admises », mais cette liberté ne doit pas conduire à l’excès inverse et on rejettera les sujets manifestement issus d’un croisement de deux variétés et ne représentant ni les caractéristiques de l’une, ni celle de l’autre et encore moins celle d’une couleur précise et génétiquement pérenne. De surcroît, on recherchera des plumages nets et brillants. Toute dérive devra systématiquement être pénalisée.           Ce n’est que dans le respect d’une vraie discipline de jugement et d’une raisonnable autodiscipline des éleveurs que l’on peut se permettre une telle souplesse et trouver ainsi tout le charme et un véritable intérêt à élever cette race.            
Selon le degré de perfection d’un sujet dans une variété donnée, et à la condition que la couleur considérée soit bien définie, l’appréciation dans le jugement global du sujet portera sur dix points. La couleur ne sera donc pas un atout essentiel dans la valeur du pigeon mais un accessit éventuel.            
Toutefois, si la couleur du sujet n’est pas définie et ne correspond pas à un schéma déterminé, il conviendra de disqualifier le pigeon. En exposition, véritable  miroir de la race on ne doit rencontrer que des sujets à la couleur bien caractérisée et précise, certains coloris utilisés en élevage ne doivent en aucun cas être « exhibés » ! Cette rigueur est le corollaire d’une grande souplesse  tant au niveau de l’appellation que de l’acceptation des variétés.            
La qualité du plumage devra également être un élément essentiel dans la mise en valeur d’un coloris. Aussi pure que soit une variété, elle ne rendra tout son éclat que si le plumage est vif et brillant. La plume doit être « forte et propre », sans aucune trace de parasites.            
Compte tenu de la palette de couleurs, nous n’allons décrire ci-dessous que les variétés de Sottobanca français les plus courantes, une mise à jour se fera au fur et à mesure du développement de nouveaux  coloris.





deux magnifiques planches réalisées en 1987 pour le SCF par Hermann HEINZEL, éminent ornithologue international et spécialiste d’aviculture .

« Ce standard a été revu et réécrit en 2011. L’ensemble des adhérents-sotto volontaires y ont apporté leur contribution sous la coordination du président, Gérard Brière. Il a ensuite été validé par la Commission française des standards puis reconnu par la Commission européenne ad-hoc»
avatar
leporcq rémi
Admin
Admin

Messages : 285
Date d'inscription : 07/10/2014
Age : 58
Localisation : jeumont

http://sottobanca.forum-officiel.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum